Subscribe to our newsletter:

La Maison Rouge

Free
iPhone / iPad
Genres:
  • Food & Drink
I want this app
Download from AppStore

Restaurant gastronomique à Perpignan, La maison rouge vous accueille au 42, Rue Rabelais.

Plat du jour, Menu enfant, à la carte, vous succomberez à nos délices.

Nous vous invitons a vous rendre sur notre carte pour apprécier nos plats, nous envoyer une demande de réservation via le module dédié, définir votre itinéraire pour vous rendre à notre établissement en utilisant notre module de géolocalisation ou bien-même décider d’accepter de recevoir nos notifications push, pour être tenus informés de nos offres et promotions.

Nous somme situés au :
41 rue François Rabelais, 66000 PERPIGNAN

Horaires d'ouverture :
Du mardi au vendredi : 12h00 - 14h30 / 18h00 - 02h00 / Samedi soir : 18h00 - 02h00 / Dimanche : 12h00 - 14h30

Histoire
Famille BAUSIL

Il était une fois …Trois frères participant activement à la vie culturelle et artistique du Perpignan moderne :

Louis, le peintre impressionniste, ami de Maillol et d’Etienne Terrus, Charles, directeur de la revue La Clavellina, Albert, le journaliste et l’écrivain poète, acteur de la vie culturelle catalane et fondateur du «Coq Catalan» qui conduira le jeune Charles Trenet vers le chemin de la réussite.

Et leur deux sœurs, Françoise la mondaine, dite Chiquette, et Marie Comtesse d’Abbes, dite Marinette.
La Maison

Dans les années 1920, Louis BAUSIL fait construire la maison par l’architecte perpignanais Raoul CASTAN.

Elle prolonge et couronne une tour médiévale qui surplombe le quartier des Remparts Nord, alors que des volumes cubiques s’agencent du côté de l’entrée, rue Rabelais, sur la cour.

En 1925, au moment où des architectes mêlent encore le style Beaux-Arts aux influences de l’art nouveau, l’édifice prend les allures d’un manifeste architectural remarquable, associant l’histoire et la modernité.

Plus que sa maison, Louis BAUSIL en fera son atelier, qui deviendra rapidement le lieu de rendez-vous incontournable de tous les artistes roussillonnais de la première moitié du XXe siècle :

Gustave Violet, Etienne Terrus, Aristide Maillol, Marie-Joseph-Alexandre Déodat de Séverac. Puis bientôt Henri Matisse, Paul Gauguin, Jean Cocteau, Pablo Picasso, sans oublier Charles Trenet, lié à la famille Bausil dès 1926, l’ami proche d’Albert.