Subscribe to our newsletter:

Détenu Mineur

$0.99
iPhone / iPad
Genres:
  • Entertainment
  • Book
I want this app
Download from AppStore

Le journal d’un détenu mineur d’Olivier Soz a déjà trouvé plus de 150 000 lecteurs sur Internet.

**********************
Ils ont parlé de nous.

* lepoint.fr :
"Le design et le principe de l'application sont originaux. Le récit est plutôt bien mené, la plongée au coeur de l'univers carcéral est prenante."

*iPhone, le guide des meilleures application
"Outre une réalisation soignée, l'histoire d'Olivier Soz vous prend aux tripes, et vous laisse un sentiment étrange comme si vous entriez dans la peau du personnage." note 5/5

* mac4ever.com :
"L'application [...] est bien réalisée et permet d'utiliser des marque-pages virtuels pour s'y retrouver dans le récit."


* applicationiphone.com :
"L’Ebook en lui-même prend un parti ‘imitatif’ du livre traditionnel, avec reproduction du style de pages papier et police dactylographiée façon vielle machine à taper, proposant un confort de lecture relativement bon."

* iphonesoft.fr :
"Détenu Mineur traite donc d'un thème d'actualité qui a déjà trouvé plus de 150 000 lecteurs sur internet et récolté de très bonnes critiques. "

*lexpress.fr
"En plus d'une lecture poignante, cette application se veut un modèle du genre et rend la lecture vraiment agréable, on en oublie presque le papier !" note 4/5

**********************

Le narrateur, 17 ans, incarcéré à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy pour une affaire de vengeance, découvre l’univers carcéral. Il raconte sa vie en taule au jour le jour, ses six mois à vivre comme « une racaille pour se faire respecter ».

A travers le récit, il détaille le racket, les passages à tabac pendant les promenades, les tentatives de suicides, le mitard, les relations avec les surveillants et le fonctionnement de l’administration pénitentiaire.

« Le journal d’un détenu mineur d’Olivier Soz déclenche l’énthousiasme (…) Les rebondissements s’enchainent comme dans un film d’action » (Paris Match)

Extrait du livre :

«

La cellule est assez grande, comparée à celle de la garde à vue. Il y a deux fenêtres, deux lits superposés, une table, une chaise, un lavabo et des toilettes.

Je m’assieds sur mon lit et repense à ma situation, j’ai envie de pleurer mais je n’y arrive pas. J’essaye de penser à ma famille, que peuvent-ils bien faire en ce moment ? J’espère vraiment qu’ils ne s’inquiètent pas, si j’avais pu faire en sorte qu’ils ne l’apprennent pas, je l’aurais fait !

Alors que je me perds dans mes pensées, j’entends des hurlements par la fenêtre, plusieurs personnes crient la même chose, je n’arrive pas à comprendre ce qu’ils disent. J’ouvre la fenêtre pour mieux entendre. C’est bien ce que je pensais, ils crient tous ‘ Hey ! L’arrivant ! Réponds ! ‘.

Je n’ai franchement pas envie de répondre, mais ils insistent, mon voisin tape à mon mur, je n’aurais jamais dû allumer la lumière. J’ouvre la fenêtre, elle est minuscule, ma tête ne passe pas entièrement, je me décide à lancer un ‘ oui ? ‘ timide. Les questions fusent dans tous les sens, ‘ T’as fait quoi ? ‘, ‘ Tu viens d’où ? ‘, ‘ Tu t’appelles comment ? ‘.

* Je m’appelle Olivier.

Un silence, des rires…

- Sérieux ? Tu t’appelles Olivier ?? crient des détenus.

* Oui…

* Ok Olivier, tu sais quoi, dans les tribunaux, c’ est des français qui jugent des noirs et des arabes ; en prison, c’est des noirs et des arabes qui jugent des français, et demain en promenade on va te juger !!!
»

L’application contient la totalité du tome 1

Le tome 2 est en cours d’écriture par l’auteur.